Francis Bardot

Chevalier de la Légion d’Honneur

Francis Bardot chante dès l’âge de 8 ans avec Philippe Debat, élève et ami du Maître de l’Escolania de Montserrat, Dom Ireneu Segarra, et futur Maître de Chapelle de la cathédrale de Monaco. Cette « filiation musicale » sera déterminante dans toute sa carrière.

Ténor soliste d’Oratorio à 18 ans, il donne 2000 concerts en France et dans le monde, et réalise une vingtaine d’enregistrements, notamment chez RCA et Deutsche Grammophon.

Passionné de la culture classique qu’il enseigna (Latin, Grec, Français et Philosophie), il devient à 24 ans Professeur à l’Institut Supérieur de Pédagogie de l’Institut Catholique de Paris et crée sa première Maîtrise d’enfants. La  Direction de Chœurs et d’Orchestre devient progressivement son activité principale ; il redonne vie à la Maitrise de la Cathédrale de Chartres et fonde, entre autres, les “Petits Chanteurs du Monde” avec l’Unesco et l’Unicef.

Il crée la Maitrise des Hauts de Seine qui devient Chœur d’enfants de l’Opéra de Paris sous sa direction pendant 23 ans. Dès lors, il développe la technique vocale destinée aux enfants et donne des master classes sur ce thème à l’Université de Los Angeles et au Conservatoire National de Pékin.

De nombreux enregistrements témoignent de cette période d’étroite collaboration avec les grands Chefs du moment.

En 1989 il se voit confier la direction musicale du bicentenaire de la Révolution Française et dirige Jessie Norman… entre autres.

Ancien directeur des Affaires Culturelles et du Conservatoire Maurice Ravel de Levallois, il se consacre désormais aux 350 choristes, enfants, étudiants et adultes amateurs ou professionnels des – Chœur d’Enfants d’Ile de France, Jeune Chœur d’Ile de France, Ensemble Vocal d’Ile de France, Chœur Symphonique d’Ile de France.

Laurent Jochum

Titulaire des grandes orgues Cavaillé-Coll de l’église Saint Jean-Baptiste de Belleville à Paris où il succède à de grands musiciens comme Pierre Vidal, et de l’orgue de la Chapelle du collège et lycée Saint Louis-de-Gonzague à Paris.

Après avoir étudié l’orgue dans sa ville natale auprès de Raphaëlle Garreau de Labarre, il est l’élève d’André Stricker au conservatoire National de Région (CNR) de Strasbourg, puis de Louis Robilliard au CNR de  Lyon, où il obtient un premier prix avec félicitations à l’unanimité du jury en 1997 et un premier prix de perfectionnement l’année suivante.

Au cours de différents stages et académies, il travaille avec des professeurs comme Vincent Warnier, Jean-Charles Ablitzer,  Jean Boyer et Thierry Escaich.

Il remporte plusieurs concours avec notamment le concours international d’orgue de Lorraine et, en 1999, le grand prix d’orgue inter-conservatoires Jean-Louis Florentz-Académie des Beaux Arts d’Angers, décerné par un jury que préside Thierry Escaich.

Son cursus universitaire mené en parallèle à Strasbourg et à Lyon lui permet d’obtenir en 1998 le CAPES de musicologie.

Accompagnateur pendant plusieurs années des petits chanteurs de la basilique de Fourvière à Lyon, il a été dans le cadre de son service national, pianiste et organiste du Chœur de l’Armée française en 2000. Actuellement, il travaille également avec la maîtrise Saint Louis de Gonzague de Rémi Gousseau ainsi qu’avec les chœurs (chœur d’enfants, jeune chœur et ensemble vocal d’Ile-de-France) de Francis Bardot, à Paris ce qui l’amène à se produire au sein de très beaux orchestres (Orchestre Colonne, Orchestre Bel’Arte).

Depuis, Laurent Jochum se produit régulièrement, en récital ou avec diverses formations instrumentales et vocales, en France et à l’étranger.

Il a joué notamment  aux Cathédrales d’Agen, Albi, Annecy, Bordeaux, Chambéry, Gap, Langres, Montpellier, Orléans, Périgueux, Rodez, Verdun, et lors de festivals à Saint Pierre-de-Chaillot (Paris), Bordeaux, Guîtres, Saint Rémy-de-Provence, Roquevaire, Saint-Malo, Thionville, Saint Bertrand de Comminges ainsi qu’en République tchèque (Prague et Odry), en Pologne (Cracovie, Przemyls, Bircza),  en Angleterre (Guernesey), en Suisse, en Grèce, en Italie, au  Luxembourg, en Azerbaidjan, au Sultanat d’Oman et récemment au Canada (Toronto, Québec, Montréal) aux Etats-Unis (Washington, Boston, Cape Cod, Stamford,  Philadelphie). En 2015, une nouvelle tournée l’a amené à se produire sur la côte Ouest américaine (San Diego, San Fransisco, Phoenix, Los Angeles, Sedona, …). En 2016, il s’ est produit à l’auditorium de Lyon.   Il est sollicité pour participer aux concerts d’inauguration d’orgues et notamment celui de Monteux avec Vincent Warnier.

Il apporte  également sa contribution musicale à des œuvres caritatives, la lutte contre le cancer, terre d’enfants, … et lors de la remise des prix de civisme en 2008.

Servi par une excellente technique, son répertoire s’étend de la musique baroque aux grands chefs d’œuvres contemporains, en passant par la musique romantique et symphonique de XIXème siècle.

Il a enregistré plusieurs disques avec chœurs ou en soliste.

Pierre-Louis de Laporte

Chef de chœur, Chef d’orchestre

Né en 1997, Pierre-Louis de Laporte s’est découvert dès son plus jeune âge une passion pour la musique, à travers l’apprentissage du violon. Très vite s’ajoute la pratique chorale au sein du Chœur d’Enfants d’Ile de France, dont il devient le soliste soprano.

Devenu baryton au sein du Jeune Chœur d’Ile de France, il est rapidement promu chef assistant par Francis Bardot.

En effet, depuis l’âge de quinze ans, il étudie la direction d’orchestre auprès d’Adrian McDonnell, et la direction de chœur dans la classe de Christine Morel au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Paris, où il obtient deux DEM.

Depuis 2015, c’est au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Lyon qu’il se perfectionne comme chef de chœur auprès de Nicole Corti, puis de Lionel Sow. Il y obtient son Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM) en 2017, et y prépare actuellement le Master et le Diplôme d’Etat d’enseignement artistique.

Son attachement à varier les types de pratiques l’amène à intervenir comme chef de chœur et d’orchestre dans des contextes très divers, aussi bien amateurs que professionnels.

Ainsi, il est actuellement directeur artistique du Chœur et de l’Orchestre du Lycée Louis le Grand à Paris, chef de l’Orchestre Symphonique des Grandes Ecoles de Lyon et de plusieurs chœurs lyonnais.

Il est par ailleurs chef assistant du Chœur National des Jeunes, dirigé par Christine Morel, et il prend régulièrement part aux productions du Concert Spirituel – Hervé Niquet, en France et à l’étranger.

Il est également amené à travailler avec plusieurs autres ensembles professionnels pour des productions d’œuvres contemporaines. Il se voit ainsi confier en 2016 la création mondiale d’Open the Door de Tiziana de Carolis, avec l’Ensemble Vocal d’Ile de France, et en ce début d’année 2018 celle de la Cantate Hymne de l’Univers de Jean-Christophe Rosaz.

Raphaëlle Boutillier,

C’est à l’âge de 8 ans que Raphaëlle Boutillier débute le chant à la Maîtrise de Radio-France.

Elle y reçoit une formation de choriste professionnelle et devient très vite soliste:

Sur scène elle interprète le rôle de la Petite Renarde Rusée enfant dans l’opéra éponyme de Leos Janacek, aux côtés de Thomas Allen et sous la baguette de Sir Charles Mackerras au Théâtre du Chatelet à Paris (1995); en studio ou en concert elle enregistre avec la Maîtrise, un répertoire très éclectique du baroque à la musique moderne et contemporaine (Britten, Messiaen, Dutilleux, Bernstein, Tien Dao…)

Après avoir brillamment obtenu son diplôme de Fin d’Etudes en 2000, elle poursuit ses études vocales auprès d’Anne-Marie Blanzat et d’Isabelle Poulenard au conservatoire du XIIIème arrondissement de Paris. Titulaire d’une Licence de Musicologie, elle entre au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe de Blandine de Saint-Sauveur où elle obtient son DEM de chant lyrique en 2010. Jeune artiste lyrique elle trouve un emploi dans le rôle de Pamina de la Flûte Enchantée de W.A. Mozart qu’elle interprète avec l’orchestre du conservatoire dirigé par Alain Louvier.

Actuellement soliste d’Oratorio ou choriste professionnelle, elle se produit avec  l’Ensemble Vocal d’Ile de France, le Jeune Chœur et le Choeur d’Enfants d’Ile de France, Le Chœur Symphonique des Concerts Colonne ; sous la direction de chefs tels que Denis Rouger, Vincent Renaud, Laurent Petitgirard, Francis Bardot et Cyril Diederich.

Professeur d’Art Vocal au conservatoire de Houilles et au conservatoire de Levallois , Raphaëlle Boutillier mène selon ses vœux une double carrière d’artiste lyrique et de pédagogue.

Académie Chorale d’Ile de France

Association des parents et des choristes